20 novembre 2005

Superbus et Espagnole

Ce week-end, nous accueillions la famille de mon parrain venue d'Île-de-France. Était prévu un concert hier soir où je devais accompagner Sonia, Élodie (mes cousines) et Nico (mon frangin). La plus jeune (Élodie) étant fan de Superbus. Je dois être hors du coup, mais je n'avais jamais entendu parler de ce groupe avant qu'elle ne me le fasse découvrir. M'enfin… Nous voici donc à la Halle de Béré, à Château(briant), où a lieu le concert. Mais avant Superbus, programmé à 23 h 30, il faut en passer par trois autres groupes que je m'en va vous présenter succintement :

En premier lieu, un jeune groupe local, baptisé Blue Montain ('achement local, le nom…), composé de jeunes musiciens du cru habillés à l'américaine (quelle belle antiphrase) dont la dernière chanson du répertoire s'appelle God Bless Texas. Mouais… Cela dit j'ai été assez surpris par la qualité de leur prestation. Nico connaissait le batteur et le guitariste, et je dois dire qu'ils sont sacrément doué tous les deux. Un moment de musique country-rock agréable.

Vient ensuite un groupe de marseillais atypiques, Moussu T. Vous connaissez ? Moi pas… Le « chanteur » évoquait un peu Gainsbourg avec sa bière à la main et son cigare-harmonica… Un répertoire de chansons sorti tout droit des années 30 (c'est pas moi qui le dis, c'est eux !), spécial mais rigolo. Avec quelques allusions, notamment sur une chanson dont le refrain se terminait par « retirer, retirer le poisson » (ça parlait de pêche) qui est devenu : « retirer Villepin de Matignon » puis « retirer Sarkozy de l'opinion », cette dernière ayant été plus applaudie que la précédente. ;)

Puis c'est le tour de NS&K. Bon, je dois encore m'humilier et avouer en mon inculture en sanglotant que je ne les connaissais pas non plus. Eh ben mes aïeux, c'était excellent. Du rock pur et dur, entraînant en diable. Y'a pas à dire, la fosse, c'est sympa. Surtout quand y'a de toute façon qu'une fosse. Je retiens quand même Nico et ses copains qui ont lancé un mouvement dont se sont inspirés deux brutes un peu plus tard. J'y viens.

Et donc, enfin, Superbus. Bon, pendant la première moitié de leur répertoire Élodie m'avait donné pour mission de prendre le plus de photos possibles, donc difficile de faire autre chose, et je devais en même temps faire attention au bourrins susmentionnés derrière moi qui s'amusait à se rentrer dedans les uns les autres… Une fois libéré de l'appareil, par contre, c'était bien éclatant. Le groupe était d'ailleurs assez nettement impressionné par le public castelbriantais, z'ont même un nouveau morceau grâce à nous (un « on n'est pas fatigué » qui ne vous dira rien parce que c'est une spécialité d'ici).

'fin voilà, une soirée en accompagnateur mais qui m'a fait passé un très bon moment.

Changeons de registre et parlons Échecs, maintenant, puisque c'était la troisième ronde de la Nationale IV aujourd'hui, on rencontrait la plus forte équipe du groupe à Châteaubriant. Une défaite 5 - 1 (avec une partie encore en cours lorsque je suis rentré) sévère car elle ne reflète pas la physionomie du match, beaucoup plus serré que ça. J'ai perdu contre un adversaire mieux classé, mais je n'ai pas de regrets car c'était une partie extrêmement riche et intéressante, foisonnant de variantes complexes. J'avais même probablement la meilleure position, malheureusement, entre deux plans, j'ai choisi le mauvais. Malgré tout, j'ai bien apprécié l'analyse qui a suivi, et mon adversaire était des plus sympathiques. Place maintenant aux Sables d'Olonne et à la ronde IV, le 4 décembre.

Enfin, avec tout ça, j'ai eu du mal à trouver le temps de bosser…

2 commentaires:

Darkvosinh a dit…

Dans la série "Le Neuneu est parmi nous", l'épisode du jour s'intitule "Eric poste un commentaire".

Je ne comprenais pas pourquoi, alors que j'avais posté un comm sur cet article, il n'apparaissait jamais...

Et je viens de comprendre... J'ai écris ce comm sur l'article "Some Days"...

Donc désolé si ça n'a rien à voir avec la choucroute.

Pour la peine, je vais le recopier ici :

Si ça peut te rassurer, autant le nom de Superbus ne m'est pas totalement inconnu, autant les autres que tu as cités.... Si.

Jamais entendu parler. Alors à la limite pour ton groupe du coin, ça peut se comprendre ^^

En tout cas contant pour toi que ça se soit bien passé.

Et en ce qui concerne les échecs, ben je te souhgaite que la prochaine rencontre soit aussi riche d'enseignements mais aussi et surtout, riche de victoires.


Voila... Fin de l'épisode

A bientôt

Eric.

Albireo a dit…

Pas grave, deux pour le prix d'un, ça fait toujours plaisir. ;)