21 octobre 2006

Happy birthday!!!!

Di duit!

Non, je ne me suis pas encore mis au gaélique, l'anglais me suffit pour le moment, merci !

Même si ça fait redite par rapport au message précédent : désolé pour le silence, mais vous savez ce que c'est : les sorties projets, les beuveries cours, tout ça…

Je ne pouvais néanmoins pas attendre plus longtemps pour annoncer la nouvelle : la famille s'est aggrandie ! Ma sœur a en effet donné naissance à deux magnifiques bébés mardi dernier. Deux jumelles, Adèle et Maude. La maman se porte à merveille, et j'aurai bientôt l'occasion d'admirer mes nièces puisque je rentre en France à l'occasion d'une semaine de « vacances », si j'ose dire…

En effet, le temps est au boulot. Tiens en parlant de temps, je ne sais pas comment c'est en France, mais ici il a fait magnique quasiment tout le temps depuis mon dernier message, seuls les deux-trois derniers jours étaient quelque peu gris et pluvieux, mais aujourd'hui le soleil brille de nouveau. Le ciel m'a inspiré quelque clichés que je posterai si je n'oublie pas à la fin de ce message.

Je disais quoi ? Ah oui, les fêtes boulot. Ça avance. J'ai rendu deux essais (et sans plagiat ! ;-) ), celui sur le CMM dont j'ai parlé la dernière fois, et un autre qui consistait à comparer trois normes de réseaux sans fil, IEEE 802.11a, b et g, puisque vous ne voulez pas savoir. Bien que ça demande un peu de travail, j'aime beaucoup cette façon de faire. Écrire, il n'y a rien de tel pour apprendre.

J'ai également rendu un petit programme Prolog en cours d'intelligence artificielle. Un truc vraiment tout simple qui consistait, en gros, à simuler un arbre (le mien en l'occurrence) généalogique… Joli clin d'œil, n'est-ce pas ? À quelques jours près, la quatrième génération comptait deux membres de plus.

Maintenant je dois impérativement terminer un autre programme, en Java, ce week-end. Une sorte de messagerie façon Outlook Express mais en un peu moins compliqué quand même. Gros projet mais par bonheur, hier, c'était open day à DkIT, et j'ai pu plancher pas mal dessus. Je m'y remets dès que j'ai fini ce message.

Restera ensuite 60 pages à lire et à résumer, une lettre et une présentation en anglais (j'y reviens après), un devoir sur table juste après la study week en SPM (gloups), et un projet collectif en software engineering, avec des universités allemande et roumaine… Ça pourrait être intéressant si la plate-forme et le chat sur lesquels nous sommes censés travailler durant une heure chaque mercredi ne plantait pas systématiquement ! On n'a donc absolument rien fait pour le moment, mais c'est de la faute de Murphy, pas de la notre. :-p

En anglais, donc, mon sujet de présentation portera sur la littérature de type fantasy. Ça m'intéresse à fond (malheureusement je n'ai plus le temps de bouquiner la Roue du Temps ces dernières semaines), mais il faut encore que je trouve un article qui traite du sujet.

Les cours d'anglais sont toujours aussi intéressants, la prof toujours aussi géniale. Je ne m'étais jamais autant penché sur la langue avant (logique), et elle me plaît, même si elle n'est pas, à mon humble avis, aussi facile que le disent beaucoup de gens qui voient en elle la panacée.

Le seul truc que je n'aime pas, en anglais, c'est la ponctuation et l'absence d'espaces qui l'accompagne. Sans déconner, qu'est-ce qui est le plus facile à lire pour vous : "l'Ill!" ou « l'Ill ! » ? (L'exemple n'est pas de moi, mais je ne me souviens plus où je l'ai trouvé.)

« Mais tu ne fais que boire bosser, alors ?! » Nan, par moment je sature… Mais comme la nature et mon emploi du temps sont bien faits, j'ai l'occasion de décompresser. Le week-end, en général, je bosse, en essayant d'être le plus perfectionniste possible. Le lundi, je peaufine. Le soir, je me vide les neurones au club d'escrime, où l'ambiance est géniale. Le prof est un ancien Erasmus, il connaît quelques mots de français. ^^ Quand aux irlandais, ils sont comme le disent les clichés : sympas, ouverts, accueillants, le contact se fait tout naturellement.

Le mardi, c'est ma plus grosse journée. En général, le soir, je n'ai pas la tête à bosser. Je me rattrape le lendemain, puisque j'ai six heures de trou dans la journée ! C'est aussi ce jour-là que j'ai mon rendez-vous hebdomadaire avec mon superviseur pour le projet, mais ça j'en parlerai plus tard. Le soir, histoire de faire une pause, tir à l'arc. J'ai commencé mercredi dernier, enfin ! Autant la première séance s'est bien passée, malgré mes trois premières flèches à l'extérieur de la cible, autant la deuxième je n'ai pas été foutu d'atteindre le centre, bien que ma position était parfaite à chaque fois (et ce n'est pas moi qui le dis !). On verra bien ce que ça donnera la prochaine fois, mais ça m'agace de ne pas comprendre d'où vient le problème. ^^

Jeudi matin, pas de cours. Donc grasse matinée ou boulot, ça dépend de ce que j'ai fait la veille. C'est en général le moment de boucler un projet qui n'était pas à rendre lundi ou mardi. Et le soir, c'est la libération, d'autant que sur les deux derniers vendredi, l'un était open day et l'autre ne contenait aucun cours le matin. Ce qui a donné lieu à deux soirées mémorables. La première fois, tournée des pubs avec des irlandais et des Erasmus, conversations multilingues enrichissantes, délirantes, bref géniales, puis fin de la soirée au Amber, apparemment LA boîte de nuit à Dundalk. Pas besoin de vous raconter. :-p Avant-hier, rebelote, sauf que cette fois je suis resté aux appartements étudiants jusqu'à 6 h du matin, avant de prendre mon courage et mon vélo à deux mains pour rentrer dans mon chez-moi. Non, je n'étais pas saoul, contrairement à mon coloc allemand qui encaisse le rhum à peu près aussi mal qu'il tient bien la bière (ce dernier point étant génétique).

Tiens, en parlant de bière, depuis que j'ai donné du lait à un chat qui rôdait autour de la maison, on la voit maintenant tous les jours ! Je l'ai baptisée (c'est une femelle) Guiness. Photos en bonus.

On va dire que j'ai fait le tour, Java m'appelle. Gros bisous à vous tous.

Les photos, maintenant. Une affiche trouvée dans un pub où j'avais été voir PSG-Derry. L'éolienne, qui paraît-il fourni 70 % de l'énergie de DkIT, ce qui ne laisse pas de me surprendre. Mon vélo loué dès la première semaine. Guiness. Et deux prises de vue du (non pas « depuis le ») ciel.












15 commentaires:

Darkvosinh a dit…

Très jolie petite chatte...
(Bon, ça c'est fait, on va pouvoir passer aux trucs plus sérieux ^^)

C'est des journées de fou que tu nous décris ici... bosser, bosser, bosser...

Jamais tu te bourres la g*** ???
Non, faut pas. L'alcool c'est mal. Mais faire la fête quoi ^^

En tout cas bon courage à toi pour tes divers projets,devoirs, exposés, compte-rendus...
Et surtout, profite bien de tes "vacances".

Ah, et félicitations au tonton aussi (et pas voie de conséquence, à ta soeur ^^)

Bises mon grand, à bientôt.

Andrea a dit…

Encore une fois félicitations à l'heureuse maman ! Sinon merci pour la citation "plagiastique" le sujet était si tentant que j'ai fini par avoir la permission de l'écrire. On s'apperçoit vraiment que la pédagogie anglaise varie parfois pas mal de la nôtre. Les photos sont jolies mais le ciel d'Irlande, changeant est un très bon modèle. la dernière fait très africaine, ambiance safari...j'vais en faire mon papier peint ^___^

What is SPM ? Your European project sound very nice, too bad that the technology is not working!

C'est chouette que tu aies pu trouver un sujet qui te botte autant, cela faisait partie de ma grande joie à DCU!

Quant à la difficulté de l'anglais, je te jure que par rapport à l'allemand it's apiece of cake mais les points de difficultés sont différents. Chez Goethe on se bat avec les déclinaisons, les genres et pluriels mais une fois qu'on a intégré le verbe à la fin ca va. En anglais,les problèmes de vocabulaires sont moindres mais les temps sont une vraie plaie ainsi que les déterminants^^;;;

Bon courage en tout cas :)

Albireo a dit…

Éric : Nan, pas encore pris de cuite et ça m'étonnerait que ça m'arrive, mais sait-on jamais. ^^

Merci pour les félicitations ainsi que pour les vœux (mais je crains que la semaine de vacances soit très très studieuse…).

(Re-)bises à toi !

Connie : Merci. ;-) Et de rien pour la référence, j'ai trouvé cet article frappant de justesse, étant moi-même dans la situation décrite, même si je m'efforce justement de trouver mes propres mots ou d'indiquer mes sources.

SPM : Software process management. Un truc très théorique sur lequel il va me falloir ingurgiter pas mal de par cœur, ce dont je n'ai guère l'habitude. ^^; Mais les révisions attendrons le study week.

Bisous !

Andrea a dit…

D'ailleurs, j'étais contente : tu n'étais pas le seul à le reprendre^^ : http://forum.nightwish.fr/index.php?s=8bcd5f66d657e2730e888bfdf8b39dfb&showtopic=171&pid=149596&st=740&#entry149596

Pour le par coeur, c'est sûre que c'est une histoire d'acharnement mais quelquefois commencer à haute voix aide ou envisager cela comme de la récitation de poème. Quand est-ce qu'a lieu l'exam week ?

Albireo a dit…

L'exam week est en décembre, après la study week je n'ai, fort heureusement, qu'un seul contrôle continu !

Andrea a dit…

un seul devoir sur table plutôt que contrôle continu non ?

Albireo a dit…

Hmm… pas sûr d'avoir compris. ^^;

Andrea a dit…

contrôle continu pour moi c'est la matière que tu valides sans examen, seulement avec des disserts. Devoir sur table c'est devoir à la maison plus examen de fin de trismestre...

Ton co-pilote a dit…

Bon, moi ce qui m'intéresserait aussi, c'est un rapport culinaire : qu'est-ce que tu leur mitonnes de bon à tes colocs, et eux quelles sont leurs spécialités? Il n'y a pas que la Guiness dans la vie d'un Erasmus boy !

Iphia a dit…

Bon si il n'y a pas de biture en vue... Pourquoi t'es partie en Erasmus ????? O___o ^^;;;;;

Sinon, bon courage ^^ Tant de boulot m'épuise ^^
Et Félicitations à l'heureuse maman.

Tes photos sont superbes en tout cas ^^ Et c'est vrai que les éoliennes sont fascinantes.

Iphia a dit…

parti -i et pas -ie -______-

Albireo a dit…

Connie : OK, je comprends mieux. Dans mon esprit contrôle continu désignait un devoir sur table. Donc je n'ai en fait qu'un devoir sur table à la rentrée, en plus des projets, devoir qui a d'ailleurs été repoussé à deux semaines, ce qui va me laisser le temps de souffler ! En passant, j'ai eu ma première note : 65 % à mon essai de SPM.

Co-pilote : Une telle présence sur mon blog m'honore. ;-) Pour le post culinaire, c'est prévu de longue date, don't worry, ce sera peut-être même le sujet du prochain post.

Doro : Ne t'inquiète pas, je trouve malgré tout régulièrement le temps de rouler dans le caniveau, ce ne sont certes pas les occasions qui manquent !! Bon je n'en suis pas encore retrouvé ivre mort, cela dit, il faudrait d'ailleurs que je teste combien de pintes de Guiness il me faut pour ça. ^^

Bisous à tous.

Andrea a dit…

Ehéhé j'espère que la présence du co-pilote t'honnore vu que moi je suis toujours snobée sur mes terres !^^ lol Tu as le bonjour d'Isa very busy à recopier ses cours et qui me laisse divertir Ginger (qui m'a abandonnée car je ne dois pas remuer la ficelle avec la même grâce !)

Elaurys Nathiel a dit…

Félicitations à ta soeurette ! Notre carte est en cours de rédaction mais je ne voulais pas que dans l'intervalle tu nous comptes pour z'absents dans cette doublement merveilleuse petite entrée. Gros bisous d'un gentil monstre mâconnais, le ou la Kou'ry, car, quant au genre, personne n'en a jamais rien su avec certitude... Personne de vivant, du moins >_______<

Darkvosinh a dit…

En même temps, c'est "facile" de tenir la Guiness. C'est tellement épais comme bière que ça te colmate l'estomac avant que l'alcool n'agisse.

Bon, par contre, après quand ça agit c'est tout d'un coup ^^
Mais c'est tellement bon. Y'a trop longtemps que j'en ai pas bu pour de bon, ça me manque ^^
Un jour...