15 octobre 2005

Brisons le mur

J - 1 avant mon second match d'échecs en tant que capitaine. Un déplacement du côté de Gétigné, théâtre de notre dernier match, la saison passée. Et d'une empoignade – heureusement verbale – mémorable à la fin… Je passe sur les détails, mais c'était houleux ! Malgré cela je n'ai aucune pression particulière à la veille de représenter mon équipe sur terrain adverse (miné ?), juste l'envie de gagner. Difficile, diminués comme nous le sommes, mais réalisable. Rendez-vous demain.
Un autre sujet domine mon esprit pour le moment, de son petit nom Erasmus. J'ai quasiment contacté tous ceux, à la fac, qui pouvaient me renseigner, ainsi j'ai vu un troisième étudiant, fraîchement débarqué de Norvège, vendredi. La lueur qui brillait dans ses yeux à l'évocation de cette année passée là-bas était éloquente… Ne me reste plus qu'une personne, la plus importante, à joindre pour m'élancer concrètement dans ce projet qui me tient à cœur. Mais je suis content d'avoir déjà glâné autant d'informations avant d'aborder le concret. D'autant que les conversations avec mes interlocuteurs, prof et élèves confondus, étaient toutes des plus passionnantes !
Cette année se passe vraiment bien jusqu'à maintenant. La vitesse supérieure vient d'être passée avec les projets qu'il nous faut rendre pour mi-décembre. Tout ce que j'aime ! Prochaine échéance mercredi. J'ai du pain sur la planche.

2 commentaires:

Darkvosinh a dit…

Tant pis si quand tu liras ces lignes ton tournoi sera fini, je pense à toi pour ce match délicat. Que Niké te mène à elle même (hou... C'est puissant ça ^^)


Puis pour le reste, j'espère que ça marchera pour toi. Tu veux partir où ?

Eric.

Albireo a dit…

Là où tout est vert. :)