04 septembre 2008

Et voilà

La soutenance de stage de ce matin a conclu le périple entamé il y a vingt-trois ans de cela.

Étrangement, plus que le soulagement que j’attendais, c’est une certaine mélancolie que j’ai ressentie en m’éloignant des bâtiments de l’université…

Je n’éprouve pourtant pas de regret à tourner cette page. En parcourant mentalement le fil de ma scolarité sur le chemin du retour, je me suis rendu compte à quel point mes souvenirs liés à l’école sont gris, quant ils ne sont pas franchement sombres. Seuls quelques rayons de soleil par-ci, par-là, et la formidable aventure que fut l’Irlande dénoircissent quelque peu le tableau.

J’éprouve en revanche une certaine tristesse à l’idée de laisser Nantes et mes amis derrière moi. Même si je vais revenir souvent, les moments ensemble, comme le traditionnel rendez-vous médiéval de ce soir, risquent de se faire plus rares…

4 commentaires:

Elaurys Nathiel a dit…

Moi qui m'étais toujours imaginé faire de looooongues études, j'ai quitté prépa, fac et IUFM sans regret aucun. J'étais heureuse de concrétiser un peu plus chaque fois le métier qui est le mien maintenant. En vérité, j'aime bien trop le monde du travail, aussi éprouvant soit-il parfois, et mon indépendance actuelle pour regarder derrière moi.

Quant au plan affectif, ma foi, j'ai perdu de vue des personnes qui avaient eu leur importance dans ma vie et pour qui j'estime avoir compté. Au début, j'ai eu du mal à me l'avouer. Mais, soit ! Si ça n'ajoute rien à ce que nous avions vécu à l'époque, du moins ça n'y enlève rien, on va dire.

Bises :)

Darkvosinh a dit…

Un chapitre s'est terminé, maintenant tu as la page blanche pour écrire le prochain et faire en sorte qu'il soit le plus beau.

Bienvenue dans ta nouvelle vie.

Elaurys Nathiel a dit…

J'aime la phrase d'introduction du blog !

Jean a dit…

Danke. : )